Acouphène et stress

Les acouphènes sont des bruits permanents entendus par une personne, qui ne proviennent pas d’une source extérieure mais qui sont perçus constamment par le cerveau comme « réels ».

acouphenes-et-stress-01

Ces bruits permanents peuvent être présents dans une seule oreille ou bien les deux. En fonction de leur intensité, ils peuvent être extrêmement handicapants. Ils apportent un stress important aux personnes et le stress chronique peut également provoquer des acouphènes. On rentre alors ans une spirale négative qui peut mener à la dépression, mal-être mais aussi une forte perte d’efficacité dans les activités quotidienne.

Après des années de recherche et d’essais expérimentaux, CODESNA, spécialiste du stress chronique, a mis au points des logiciels et des algorithmes permettant au cerveau « d’oublier » l’acouphène et d’aider les personnes à retrouver une vie normale. Cette méthode est basée sur la plasticité du cerveau, autrement dit une réorganisation de sa perception auditive.

Quelques causes provoquant des acouphènes :

  • traumatisme sonore (bruit très fort, concerts, écoute de la musique à des niveaux déraisonnables)

  • stress intense ou stress chronique, émotions négatives intenses

  • infections de l’oreille (otite, maladie de Ménière, etc)

  • vieillissement de l’oreille

A titre d’exemple, un bruit très fort peut endommager la cochlée et donc les cellules ciliés qui s’y trouvent (sorte de « bâtonnets ») ont le rôle est de transformer les vibrations sonores en signal électrique pour le nerf auditif.
Ci dessous, une cochlée avec des cellules ciliées saines.

source: www.futura-sciences.com

Lors d’un traumatisme sonore, les cellules ciliées peuvent se casser et dans ce cas la probabilité d’avoir un acouphène est grande ainsi qu’une perte d’audition (voir une hyperacousie) à certaines fréquences. Ceci est illustré ci-dessous :

source: www.futura-sciences.com

Hélas, il n’y a aucun moyen actuel de réparer les cellules ciliées endommagées. D’autres méthodes ont été essayées (Rivotril, prothèses auditive, produits de parapharmacie…) mais avec des résultats plutôt mitigés. On reporte récemment que 15% des patients atteints du COVID19 souffrent des acouphènes.

Quelque soit la cause de l’acouphène permanent, la solution la plus adéquate reste le phénomène d’habituation, autrement dit aider le cerveau à « oublier » définitivement l’acouphène.

C’est là que l’innovation CODESNA intervient de la manière suivante :

1) Mesure précise (15-20 points, voir plus) de la réponse en fréquence de l’oreille (audiogramme très précise)

2) détection des éventuels « trous » dans l’audition liés au cellules ciliées défaillantes

3) génération d’un fichier audio de bruit rosepersonnalisé pour chaque personne, basé sur le point 2, visant les régions auditive atteintes

4) Le patient écoute aussi souvent que possible ce stimulus ce qui a 2 rôles :
– couvre l’acouphène et augmente le confort auditif du patient
– accélère fortement le phénomène « d’habituation » de manière définitive en utilisant la plasticité du cerveau

Le sujet repart avec un fichier audio personnalisé (sur téléphone, clef USB, mail…), et avec les graphiques fréquentiels précis de l’audition. Plus le stimulus fourni est écouté souvent, plus rapide sera la disparition de l’acouphène au niveau de la perception du cerveau.
La séance dure environ 2h et un test de stress chronique est également possible.

Tarifs (non remboursés par la SS ou mutuelles):

Séance acouphène : 250 euros HT donc 300 euros TTC (chèque, espèces, pas de CB).

Séance acouphène + stress chronique : 300 euros HT soit 360 euros TTC (chèque , espèces, pas de CB) avec rapport completde stress chronique détaillé envoyé par email.

Le sujet doit apporter le casque/écouteurs utilisés habituellement et un support de stockage (téléphone portable, clef USB.).

Le port du masque est obligatoire.

Adresse : 61-63 Bd Simone Veil 06200 Nice, CEEI, Immeuble Premium, bureau 3.10au 3ème étage

Réservations par email: vasile.zoicas@codesna.com en laissant :
– vos coordonnées (email, n° téléphone, adresse)
– âge, profession
– cause de votre acouphène (si connue)